La Rolls des Toilettes...

Publié le par 001212

J’envisage très sérieusement de devenir testeuse internationale de toilettes. D’abord parce que je voyage (d’où le côté « inteuuurnationôôôl). Ensuite parce que je fais pipi 45 fois par jour (ben oui, je dois boire 2 litres d’eau minimum par jour, moi, messieursdames)… Partout où je passe, je visite les toilettes. 

Et souvent, excusez moi pardon, mais, en France, il faut bien avouer que ce n’est pas jojo…

Cependant, récemment, j’ai découvert la Rolls des toilettes, le luxe absolu du pipiroom, qui donnerait presque l’envie d’y passer sa journée ! J’ai nommé le « Point WC » du Carrousel du Louvre, à Paris, aménagé et décoré par cette société, concept d’entreprise totalement génial. Oui, rigolez, cela peut paraître stupide ou bas de gamme de s’intéresser à l’aménagement des toilettes, eh bien, moi je trouve que c’est une idée brillante et fantastique… Prenez en de la graine organisateurs de salons, restaurateurs et autres SNCF… 

Bon d’accord, au Carrousel, pour soulager une envie pressante, il vous en coûtera 1€… Oui, oui, 6,55957 Francs pour faire pipi (ou autre - mais moi je ne fais que pipi dans les lieux publics !). Cela peut paraître onéreux. C’EST onéreux ! C’est même du vol ! Mais, au moins, cela décourage ceux qui auraient envie de salir, ceux qui ne font attention à rien. Et attention, le monsieur ou la dame de l’entrée - de l’homme pipi bilingue, s’il vous plaît - veillent : pas question de resquiller ! Chacun doit payer son écot, même le touriste éberlué ! Non mais !

Attention, pour ce prix là, de la déco, du design, du service :

 Toilettes Carrousel 5

A l’entrée, le mur de papiers toilettes de couleurs (marque Renova), dans un beau cadre ébène.

 Toilettes-Carrousel-1.jpg

Pour les intellectuel(les), il y a aussi le papier toilettes Sudoku, 9,90€ le paquet. Bon, d’accord, je sais ce que vous allez dire… L’usage absolument unique du produit (ah si, je vous jure), rend ce prix un peu prohibitif… !!

 Toilettes-Carrousel-2.jpg

Chaque cabine, fermée par une belle porte en bois avec belle poignée en inox, porte un nom exotique. Ici, vous n’allez pas aux toilettes : vous faites un voyage, une expérience… Atmosphère d’ailleurs renforcée par les effluves délicates du parfum d’ambiance (j’ai cru reconnaître le parfum Abercrombie & Fitch, ça m’a un peu chipougnée… mais bon).

 Toilettes-Carrousel-6.jpgToilettes-Carrousel-4.jpg

Et, surtout, vous ne rentrez dans aucune cabine sans que le monsieur en uniforme noir, autoritaire juste ce qu’il faut pour gérer ces hordes de femmes à la vessie en furie, n’ait donné un petit coup de propre… La classe… Pas une goutte d’eau qui vaille autour des lavabos (dans autant de raffinement, on peut penser que même les plus récalcitrant(e)s daigneront se laver les mains – bonne nouvelle pour la prochaine épidémie de gastro…). 

 Toilettes-Carrousel-3.jpg

Pour se les sécher, justement, les mains, le must, les dernières machines Dyson qui propulsent l’air chaud à la vitesse de l’éclair.

Comme tout n’est que business dans ce monde de brutes, même les envies les plus naturelles, vous finirez votre voyage par un tour par la boutique où vous pourrez acheter à prix d’or tout ce qui pourra garnir vos toilettes personnelles, de la brosse design au dévidoir de papier top fashion.

On est cosmique ou on ne l’est pas.

Publié dans Paris

Commenter cet article