Jolie initiative que la Rue Hérold...

Publié le par 001212

Jolie initiative que la création de la Rue Hérold, boutique de vente de tissus au mètre et d’accessoires créée en juillet dernier au 8 rue Hérold, dans le 1er arrondissement de Paris.

 

Rue-Herold-2.jpg

 

Oh, Charlotte de la Grandière, nom de roman simplement porté par une jeune femme bien sympathique, n’a certes pas besoin de moi pour faire connaître sa petite entreprise, tant l’ouverture de sa boutique a suscité l’intérêt auprès de la presse et des clientes.

 

Mais enfin, j’ai aussi eu envie de vous faire partager cela.

 

L’idée, comme toutes les bonnes idées, est simple : où vont ceux et celles qui cherchent des tissus (ameublement principalement mais également vêtements) de qualité, bien présentés et à des prix raisonnables (entre 30 et 100€ le mètre) ?


Rue-Herold-4.jpg

 

Il y a bien sûr le marché Saint Pierre, auquel j’avais consacré un article ici, joyeux mélange d’échoppes mais tout le monde n’apprécie pas de fouiller et, surtout, les unis de lins, de laines et de cotons que propose la Rue Hérold (tissus italiens, japonais, distribution exclusive de marques comme la très belle marque Dominique Kieffer) ne sont pas trouvables au marché Saint Pierre.

 

Rue-Herold-1.jpg 

Il y a aussi les éditeurs dont on peut consulter les grandes liasses de tissus magnifiques souvent imprimés. Mais à quels prix, les enfants, à quel prix ?! Et puis il faut les commander, attendre, etc… Ou, bien sûr, les showrooms des grands fabricants de tissus, souvent italiens, mais bien souvent uniquement ouverts aux professionnels.

 

Et puis, sans faire ma chochotte, je dirais qu’à la Rue Hérold, l’univers est beau, blanc et pur, qu’on sent l’amour de la maîtresse des lieux pour son projet et son envie est contagieuse.

 

Rue-Herold-6.jpg 

 

On peut également y trouver des rubans brodés très joliment présentés que l’on peut coudre sur des rideaux, des embrasses. On peut trouver de grosses couvertures norvégiennes, mais également des accessoires spécialement créés par Charlotte : des écharpes/étoles écossaises aux multiples que l’on peut nouer de mille façons, des chaines bijoux que l’on achète au mètre et qui peuvent servir de sautoirs ou de chaines de taille.

 

Rue-Herold-7.jpg

 

Rue-Herold-5.jpg

 

Ce qui me frappe à la Rue Hérold, c’est que c’est simple et sans chichis. Et c’est très réussi.

 

D’aucuns me diront que c’est assez parisien… Justement, elle serait bien inspirée, la rue Hérold, de créer d’autres Rue Hérold dans d’autres villes…

 

Rue-Herold-3.jpg

Commenter cet article