New York vu d'Hélicoptère

Publié le par 001212

Mots clefs : Tour de New York en hélicoptère, Manhattan, Yankee Stadium, World Trade Center

 

Pour commencer l’année sur une certaine hauteur, je vous propose aujourd’hui.. un tour en hélicoptère ! Au dessus de Manhattan, s’il vous plaît !

 

Pour vous j’ai testé. A l’occasion d’un anniversaire, j’ai cassé ma tirelire et en prévision de notre voyage à New York, ai organisé cette petite escapade.

 

J’avais au préalable réservé auprès de l’une des compagnies new yorkaises qui proposent ce genre de prestation (www.heliny.com, www.libertyhelicopter.com ou www.newyorkairtours.com, 4 sociétés se partagent en fait ce marché). Pas la peine de trop se tracasser pour la concurrence, ces sociétés proposent à peu près toutes les mêmes circuits, à

 

Avec la compagnie que j’ai choisie (Heliny), il était possible de choisir son horaire, par ordre de préférence. Après avoir confirmé notre venue le matin du tour, nous avons rejoint le Pier 6 en métro (Station South Ferry) et avons été accueillis par tout le staff en veste rouge, efficacité américaine à l’appui !

 

On nous a fait remettre nos affaires dans des casiers (le but est d’alléger au maximum l’hélico), on nous fait, justement, confirmer notre poids (que j’avais dû indiquer lors de ma réservation), on nous équipe d’un gilet de sauvetage et on nous installe devant un écran qui nous explique les consignes de sécurité aucazou…

 

Hélico 3

 

Puis direction l’hélico. le droit de faire des photos sur le tarmac (because, ils prennent une photo de chacun des passagers devant l’oiseau ensuite qu’ils vendent 20$ - nous l’avons prise, cela nous fait un joli souvenir).

 

On m’a installée à côté du pilote

 

Helico-2.jpg

 

Véritable personnage de série télé, avec casquette, lunettes noires, bouque, chewing gum et accent traînant ! J’imagine qu’il s’agit d’un ancien pilote de l’armée reconverti dans le promène couillons du ciel parce qu’être pilote d’hélicoptère et faire des ronds dans le ciel ainsi, je me dis que c’est un peu dommage… !

 

C’était, pour ma part (et je pense pour les 5 autres personnes de l’équipe), mon baptème d’hélico. Un peu oppressée au départ par l’atmosphère confinée et le casque sur les oreilles, j’ai apprécié dès que nous avons pris de la hauteur.

 

Helico-4.jpg

 

Direction, tout d’abord, la Statue de la Liberté, posée là en voisine

 

Helico-5.jpg

 

Magnifique.

 

Helico-6.jpg

 

Puis nous remontons l’Hudson River avec à droite Manhattan et à gauche le New Jersey. Amusant, d’ailleurs, de constater que les grands buildings de Jersey City que l’on aperçoit depuis Manhattan ou sur les ferries ou les bateaux reliant l’île à Ellis Island ou à la Statue de la Liberté ne sont que quelques uns et ne sont que le paravent dressé face à la rivale… En effet, derrière cette dizaine de buildings, rien d’autre que de petits immeubles de quelques étages !

 

On peut constater, de même, en une vue d’ensemble, que Manhattan n’est pas non plus qu’une forêt de buildings démesurés. Hors le Financial District (au sud), Midtown (au centre) et les Upper East et West Sides, les immeubles ne sont dépassent pas les 5 ou 6 étages.

 

En remontant, on découvre Harlem,  l’université de Columbia et le Pont suspendu George Washington,

 

Helico-8.jpg

 

Décrit par notre pilote comme étant le pont supportant le plus de circulation au monde (environ 300.000 véhicules par jour).

 

Après maintes évocations de stades (dont le fameux Yankee Stadium)

 

Helico-10.jpg

 

Et autres terrains de sport, le pilote regagne le sud et nous offre une magnifique arrivée par le site de l’ancien World Trade Center (en pleine reconstruction, je vous en reparlerai).

 

Helico-7.jpg

 

Au final, je dirais que c’est une aventure touristique et il est amusant de monter dans un hélicoptère pour la première fois… Les vues offertes sur Manhattan sont splendides mais assez peu différentes de ce qu’on peut avoir la chance de voir en montant en haut de l’Empire State Building ou en haut du Rockefeller Center (le fameux « Top of the Rock »).

 

Un moment très agréable, donc, un plaisir à vous offrir sans doute, mais rien d’indispensable, compte tenu du budget à prévoir, lors d’un premier voyage à New York.

 

 

Publié dans New York

Commenter cet article